Comment reconnaitre un vin bio ? Et quels sont les différences ?

Le vin biologique est généralement reconnu comme plus sain et plus naturels. Exclus les pesticides, fongicides, herbicides… Mais comment les reconnaître et être certain d’avoir un vin bio entre les mains ?

Avant le 1er août 2012, la réglementation portait uniquement sur les techniques appliquées à la vigne et pas sur la vinification (çàd le processus de tranformation du raisin en vin). A partir du 1er août 2012, le réglement européen est étendu à la vinification biologique, ce qui permet la mise en vente de vins étiquetés "vin biologique".

Quels sont les objectifs de la viticulture biologique ?

Les objectifs poursuivis sont les suivants :

  • produire des vins de qualité. Cela reste l’objectif primordial avec un cadre de production plus contraignant que les autres (pas de pesticides de synthèse, ni d’engrais minéraux, pas d’OGM),
  • protéger l’environnement et la ressource en eau,
  • diversifier et segmenter l’offre de vins pour répondre aux demandes des consommateurs, 
  • créer et préserver des emplois en milieu rural. L’agriculture biologique (AB) est une forme d’agriculture nécessitant globalement plus de main d’œuvre.

Quels sont les différences entre un vin biologique et un vin traditionnel ?

Il existe une série d’exigences imposées par la réglementation européenne dans le cadre du processus de transformation et de traçabilité des matières premières.

Les produits et additifs autorisés dans l’élaboration du vin sont limités. En effet, il existe une liste exhaustives des produits autorisés que le viticulteur doit respecter scrupuleusement. On notera par exemple l’interdiction d’utiliser le sulfate d’ammonium dans le cadre de la nutrition des levures ou de certains gaz comme l’argon.

D’autre part, les vins biologiques doivent être élaborés à partir d’ingrédients d’origine biologique. Ainsi le raisin, le sucre,... devront répondre aux exigences de la réglementation bio.

Enfin, les teneurs maximales en dioxyde de soufre (SO2) sont déterminées avec précision et sont évidemment inférieures par rapport aux vins traditionnels.

Comment reconnaître un vin biologique ?

C’est très simple. L’étiquette reprend la mention “vin bio” et le logo Bio de l’Union Européenne :

Logo vin bio Euro

A noter que les stocks de vins produits avant le 1er août 2012 pourront continuer d’être commercialisés avec la mention “vin issu de raisins de l’Agriculture Biologique” mais ne pourront pas affichés le logo Bio de l’Union Européenne.

Dans tous les cas, le logo AB et celui de l’organisme certificateur (Ecocert par exemple) sont facultatifs.

Vous avez peut-être également entendu de viticulture raisonnée. Est-ce identique à un vin issu de l’agriculture bio ?

Non, mais la viticulture raisonnée comporte des points communs avec la viticulture biologique :

  • des objectifs de durabilité de l’agriculture et de pratiques respectueuses de l’environnement,
  • l’utilisation de méthodes biologiques ou dites biologiques.
  • l’existence de cahiers des charges et de procédures et organismes de contrôle

Par contre, il n’existe pas de logo spécifique pour l’agriculture raisonnée et la réglementation dont elle dépend est nationale (l’agriculture biologique, quant à elle, est régie par une réglementation européenne).

 

 

Inscrivez-vous ici à notre newsletter !
N.B.: Vos données resteront confidentielles. Vous pouvez vous désabonner quand vous le souhaitez.

Téléchargements gratuits